Conseils et Articles

Passion Vin

Le champagne a besoin d’aides

Le champagne a besoin d’aides

Publié le 31/07/20 par Le Figaro Vin

Photo : DR

La filière viticole champenoise demande au nouveau ministre de l’Agriculture un allègement significatif de ses charges sociales pour rĂ©pondre Ă  la crise du Covid-19.

Soutenue par les rĂ©gions Grand Est et Hauts de France, la filière viticole champenoise demande au nouveau ministre de l’Agriculture un allègement significatif de ses charges sociales pour rĂ©pondre Ă  la crise du Covid-19. Alors que la proposition gouvernementale fait actuellement Ă©tat d’une exonĂ©ration de 100% limitĂ©e aux exploitations ayant subi une perte de chiffre d’affaires de 80% entre le 15 mars et le 15 mai, vignerons et maisons de champagne formulent conjointement deux contre-propositions: un allègement de 100% au-delĂ  de 60% de perte de chiffre d’affaires et de 50% en deçà de 60%.

La filière demande en outre une augmentation des seuils d’exonĂ©ration de charges lors de l’embauche de travailleurs occasionnels, notamment pour les quelque 100.000 vendangeurs attendus fin aoĂ»t. « Nous avons besoin de ces aides sinon des entreprises vont disparaĂ®tre », explique Maxime Toubart, prĂ©sident du Syndicat GĂ©nĂ©ral des Vignerons de champagne, rappelant que le champagne ne souhaite pas recourir Ă  la distillation de crise. Pour 2020, la filière estime les pertes potentielles Ă  1,7 milliard de chiffre d’affaires et 100 millions de bouteilles.

(Avec AFP)

Lire l’article sur le site source

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 3 =

Panier

proche

se connecter

proche

Barre latérale Faire défiler vers le haut

Rejoignez-nous et bénéficiez de réductions jusqu'à -20%

Sera utilisé conformément à notre politique de confidentialité

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site Web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.